13. juin, 2022

Les dessous d'un article de journal, sur les massages en Casino

Dans cet article, je vais vous parler d'une pratique méconnue en France ! Le massage dans les casinos de jeux et comment un article de journal a pu être publié sur cette pratique !

A l'heure où, en France, il est dit qu'une loi interdit les massages des joueurs de Poker dans les casinos, j'ai bel et bien été engagée, sous contrat en bonne et due forme, par le Casino de Divonne-le-Bains, pour masser les joueurs de Poker, durant leurs parties de jeux. Mais je vous propose de passer les détails selon lesquels ce majestueux Casino, se situant aux frontières de la Suisse en a eu l'autorisation, pour se rendre directement au coeur de ce sujet passionnant !

Tout commence à la fin de l'hiver 2015, alors que je travaille dans mon propre institut de bien-être, situé à Metz-Tessy (Grand Annecy). Je me présente à un entretien, au Casino de Divonne-les-Bains, en réponse à une annonce pour quelques heures de travail par semaine, en tant qu'esthéticienne. D'autres candidates sont présentes et nous n'en savons pas d'avantage ! Le Directeur nous reçoit en personne pour une entrevue bien cadrée.

Quand mon tour arrive, je réponds à une multitude de questions, puis il fait entrer la responsable de l'institut de bien-être du Grand l'hôtel du Casino Partouche. Celle-ci se place en position assise et pour répondre à la consigne donnée, je commence à pratiquer le massage assis.

Tous deux s'entretiennent quelques instants et le rendez-vous se termine sur des précisons concernant les horaires et les règles strictes de sécurité liées au Casino et celles me concernant quant à ma future activité dans le contexte très particulier du massage des joueurs de Pokers du samedi soir.

Peu de temps après cette étonnante rencontre professionnelle, je reçois un appel, je suis l'heureuse élue pour ce poste incroyablement intéressant ! S'en suit tout un tas de démarches pour fournir les documents nécessaires liés aux employés de Casino.

Tous les samedis soirs, de 22h à 2h du matin, me voilà derrière les cordons de sécurité, dans le carré privilégié des joueurs de Poker. Je me tiens à une distance honorable de la table de jeu et j'attends un petit signe de leur part pour aller les masser, les détendre tandis que la concentration est à son comble. Il règne une atmosphère calme où les tensions ne sont palpables que sous mes doigts, mes mains, mes avant-bras et mes coudes !

C'est en discutant de ma nouvelle expérience au Casino avec un client de l'institut, que ce dernier, me propose de publier un article sur cette pratique peu ou pas répandue en France.

La direction du Casino donne son accord pour la publication d'un article sur ce sujet tant original que délicat.

Le jour J, la journaliste, le photographe et moi-même nous rendons tous les trois au casino, une bonne heure et demie avant l'arrivée des joueurs de Poker !

La journaliste procède à mon interview, puis plusieurs employés du casino, dont le Directeur, toujours très actif et impliqué, se prêtent au jeu !

Et oui, il est formellement interdit de photographier et de divulguer l'identité des joueurs de Poker ! Donc, c'est dans une très grande et très belle salle non occupée du Casino que la mise en scène, soigneusement préparée par la direction, va permettre au photographe de réaliser plusieurs prises de vues pour agrémenter l'article de journal qui sera publié le 8 mai 2015 !

Je n'oublierai jamais ce moment chaleureux où toute une équipe du casino s'est généreusement mobilisée pour reproduire l'ambiance des parties de Poker, pour que l'article de journal puisse voir le jour !

Le groupe Partouche est comme une grande famille pour tout ses employés, il règne une ambiance de respect et de bienveillance qu'on ne soupçonnerait pas, vue de l'extérieur !

J'ai beaucoup aimé travailler dans ce Casino, ce fût une expérience, qui encore des années après, garde quelque chose de magique pour moi !

Séverine Ruiz-Bultel