14. août, 2022

Cultiver la compassion avec la méditation Tonglen

Je vais vous parler d’une méditation parmi tant d’autres existantes. Je vous proposerai de l’expérimenter, selon un exercice d’introduction à cette pratique, en vous guidant pas à pas avec des explications claires et concises, dans un exercice que vous retrouverez dans la dernière partie de cet article intitulée : Ma Boîte à Malice.

JE PRECISE QU"IL EST QUESTION DE DEVELOPPER SA COMPASSION ET NON PAS DE PRATIQUER UN ACTE DE GUERISON. La compassion est un état d'esprit positif : agir avec gentillesse, se réjouir des succès des autres, sont autant de preuves d'empathie qui, selon certaines études, auraient une certaine influence sur l'hormone du stress.

LE SAVIEZ-VOUS ?

TONGLEN est un mot Tibétain, qui signifie " DONNER et RECEVOIR".

La méditation Tonglen a été développée dans le cadre de l'enseignement d'une discipline appelée "ENTRAINEMENT MENTAL".

PRINCIPE DE LA MEDITATION TONGLEN

La méditation Tonglen est une méditation qui a pour but de pouvoir se connecter à sa propre souffrance pour réussir à la surmonter.

Il s’agit de développer une posture d’ouverture vers la souffrance, grâce à la respiration, la visualisation et l’intention. 

Cette pratique peut être abordée dans toute position confortable pour soi : assise ou allongée. 

POUR SOI-MEME ET POUR QUI D'AUTRE ?

Cette méditation est très bénéfique pour celles et ceux qui sont en charge de personnes vivant du stress ou particulièrement négatives mais également pour cultiver compassion et bonté envers les autres en plus de soi-même.

MA BOITE A MALICE

Exercice

Avant de commencer, pensez à une personne que vous connaissez et qui souffre ou qui rencontre des difficultés dans sa vie, telles qu'une dépression, une séparation, une maladie, etc.

Lisez l'exercice de façon à vous en approprier le déroulement avant de vous lancer.

  • Installez-vous de manière à vous sentir confortable.
  • Respirez tranquillement par le nez, jusqu'à ce que la détente s'installe en vous, de manière à vous sentir en connexion avec le moment qui se déroule ici et maintenant.
  • Pensez à la personne que vous connaissez et qui rencontre des difficultés dans sa vie.
  • Visualisez la situation de cette personne de la manière suivante : essayez de vous mettre à sa place et de comprendre, par le biais de vos propres sens, toute l'ampleur de sa souffrance physique, mentale, émotionnelle, etc.
  • Essayez d'atteindre un certain palier de douleur de façon à ressentir de la compassion dans votre "coeur".
  • Maintenant, imaginez que vous pouvez soulager sa douleur, en la prenant pour vous-même. Pour vous aider, je vous donne ce "petit truc" : la tradition bouddhique explique qu'il faut imaginer la souffrance de l'autre comme un nuage de fumée noire et de le respirer. En inspirant, vous dites : " Nom ou Prénom de la personne, tu es libre de toute souffrance".
  • Ressentez cette libération, laissez cette énergie envahir votre coeur, dans votre "moi" le plus intime, là où brille la beauté de votre conscience. Ressentez que c'est à cet endroit que toute souffrance est transmutée et nettoyée.
  • Voyez, ressentez que c'est à cet endroit que le nuage de souffrance est consumé par la jolie lumière de votre conscience.
  • Tout en expirant, visualisez ou conscientisez à votre façon, comment la jolie lumière entre dans l'esprit et le corps de la personne, combien ça lui fait de bien, imaginez-la souriante et heureuse, dans le bien-être de son corps et de son esprit.
  • Toujours en expirant, vous pouvez lui dire : " tu es rempli(e) de bonheur et de bien-être".

Vous pouvez aussi choisir de pratiquer la méditation Tonglen pour un groupe de personnes en souffrance, par exemple, des personnes touchées par la guerre, des personnes souffrant de faim, etc.

Séverine Ruiz-Bultel